Skip to main content

La vérité sur l’intoxination et l’intoxication

De nombreuses personnes ont tendance à confondre les deux termes. Bien que proches dans leur terminologie, ils désignent pourtant 2 processus trés différents. Intoxination et intoxication sont liées à l’encrassement de notre organisme par des substances indésirables.

Cette pollution de l’organisme peut être issue d’une accumulation de toxines. On parlera alors d’intoxination. Mais dans le cas d’une pénétration de substances toxiques, comme des poisons, dans notre organisme, on emploiera alors le terme intoxication. Voyons en détails l’intoxination, puis, dans un second temps, l’intoxication.

L’intoxination

La présence de toxines est normale
Avant de comprendre globalement le processus d’intoxination, il faut déjà comprendre ce que sont les toxines. Les toxines sont des déchets et des résidus issus des métabolismes. Leur présence (en quantité réduites) au sein de notre organisme est parfaitement normale. En effet, le fonctionnement « normal » de l’organisme amène à la production de déchets. Toujours dans un mode de fonctionnement « normal », l’organisme se débarrassera de lui-même de ces déchets.. Ce rejet des toxines se fait via quatre organes qui filtrent le sang. En le filtrant, ils vont extraire les toxines et les rejeter. Ces organes, aussi appelés les 4 émonctoires, sont le foie, les reins, les poumons et la peau.

toxinesLes toxines peuvent avoir plusieurs origines. Une partie des toxines proviennent de l’usure des tissus , de débris de cellules usées, de cadavres de globules rouges… Mais la majeure partie des toxines proviennent de la dégradation des substances alimentaires par le corps. La nourriture que nous consommons, une fois dans l’organisme est dégradée et assimilée. C’est le cas des protéines, par exemple, qui une fois dégradées donnent de l’urée. Cela fonctionne aussi pour le glucose qui va lui produire de l’acide lactique et du gaz carbonique.

Rappelons le encore une fois, la présence de ces toxines dans notre organisme st normale et supportée par celui-ci, tant que leur présence ne dépasse pas un certain plafond. Si le seuil est dépassé, les toxines peuvent alors représenter un vrai danger pour le corps… Les toxines agissent comme un poison qui va s’attaquer aux tissus et aux organes. Le fonctionnement normal du corps est bouleversé, les toxines encrassent l’organisme, d’où la nécessité de les éliminer (voir notre page sur les produits détoxifiants).

La nécessité d’une alimentation saine et modérée
Mais comme la source principale des toxines réside dans les aliments, il est aussi utile d’adapter son alimentation, via la consommation périodique ou régulière d’aliments détoxifiants. La clé réside dans le choix des aliments mais aussi dans leur mode de consommation qui doit être raisonné. Car bien qu’étant sains et biologiques certains aliments naturels, s’ils sont consommés avec excès, dérégleront eux aussi l’organisme.

Les aliments que nous consommons doivent être adaptés.

  • A nos capacités digestives,
  • A nos capacités combustives
  • A nos capacités éliminatrices

Si les aliments que vous consommez sont adaptés à vos propres capacités (ci-dessus), alors il n’y aura pas d’accumulation indésirable de toxines, ni d’accumulation excessive génératrice de maladies. Il faut s’adapter aux capacités de votre organisme. Car si vous mangez plus que ce que votre corps peut brûler, alors les toxines et autres substances en excès stagneront. Le corps ne saura qu’en faire.

Souvent, les gens pensent, à tort, que l’accumulation de graisses est la seule conséquence d’une suralimentation. C’est faux. L’obésité n’est qu’un aspect de la suralimentation.. En effet, en consommant trop d’aliments, vous allez (comme nous venons de le voir) accumuler des toxines… Sans forcément grossir. Il existe des facteurs extérieurs permettant de détecter une intoxination, mais certes moins visibles qu’un surpoids. Pourtant, l’obésité est moins dangereuse pour l’organisme qu’un intoxination profonde. Osons le dire, il est préférable de stocker l’excédant sous forme de graisse (obésité) que sous forme de toxines (intoxination)… L’obésité aura de lourdes conséquences (difficultés de déplacement, maladies cardiaques, socialisation) tandis que l’intoxination agit plus « discrètement », altérant durablement nos organismes.

L’intoxination se fait majoritairement par les déchets protéiques
Dans notre société, les modes de vies ont évolués de telle sorte qu’il est « facile » de se retrouver en état d’intoxination. Prenons les chiffres de consommation de viandes en France par exemple.

Le nombre de protéines que nous consommons par jour est énorme. Ces protéines sont consommées sous forme de produits laitiers, d’oeufs, de céréales… l’omniprésence de ces ingrédients dans l’alimentation moderne explique pourquoi l’intoxination par les déchets protéiques est si répandue.

Excés de toxines : le début de l’acidose
Une suralimentation conduit à une réaction de rejet du corps, qui comme nous l’avons vu, ne va pas pouvoir les éliminer correctement. Les aliments mal transformés lors de la digestion auront tendance à fermenter ou à putréfier dans notre organisme. De cette stagnation vont naitre des substances néfastes. C’est le cas notamment :

  • de l’acide pyruvique,
  • des scatols, indols, phénols…

Toutes ces substances sont des poisons violents. Ils sont des déchets éliminables par l’organisme mais comme toujours, ses capacités ne sont pas illimitées…
Lorsque les toxines s’accumulent dans les tissus, elles préparent l’arrivée de maladies futures…

La nécessité de manger bio
Quelles sont les origines de la suralimentation ? On voit déjà arriver les raisons sociologiques telles que la télévision et les médias en général qui répandent une idée fausse de ce qi est « bon ». Oui, d’accord, mais avant d’accuser ceux qui transmettent le message, il faut aussi réfléchir aux produits eux-mêmes, à leur composition, leur production…

Si de nos jours des quantités excessives d’aliments sont consommées, c’est aussi en raison de leur pauvreté en éléments vitaux pour le corps… Les procédés de production modernes sont, bien souvent, à l’origine de la destruction des vitamines, minéraux et autres oligo-éléments… la faible présence de ces éléments dans les produits alimentaires explique pour partie le besoin de surconsommer que nous ressentons… En voulant combler notre manque d’apports, nous assimilons ainsi plus de nourriture, dans laquelle se retrouvent de « faux aliments », que notre corps ne peut supporter et éliminer.

Ces aliments, qui n’ont aucune origine naturelle, seront par conséquent moins bien métabolisés. Il en résultera une production accrue de déchets. Et le cycle que vous connaissez désormais reprend. Présence excessive, élimination difficile, et accumulation à long terme… Ces « faux aliments » dont il est question se retrouvent dans es sucreries et autres boissons gazeuses, dont, malheureusement, raffolent nos petites têtes blondes.

D’où la nécessité de choisir avec le plus grand soin des aliments riches en apports naturels. Pour cela, nous vous recommandons de choisir des aliments biologiques. Bien souvent, les modes de production biologiques permettent une conservation des éléments naturels, qui seraient dégradés pendant un procédé industriel classique.

L’intoxication

Nous venons de le voir dans cette première partie, lors de l’intoxination, ce n’est pas la présence seule des toxines qui pause problème, mais bien leur excès et leur stagnation, conduisant aux dérives que nous avons vu. Mais dans le cas de l’intoxication, les substances qui ont pénétré dans le corps ne devraient absolument pas s’y trouver ! Intoxication se compose du mot « toxique » car les substances sont totalement étrangères au fonctionnement normal du corps… ce sont de véritables poisons.

En théorie, l’intoxication ne devrait être qu’un événement accidentel.
pollutionEn effet, il peut arriver que certaines substances se retrouvent dans notre organisme et altèrent son fonctionnement… Mais malheureusement, de nos jours, nous nous intoxiquons quotidiennement. Les sources toxiques sont connue de tous. Il s’agit de la pollution de l’air, de l’eau et des sols. L’utilisation de produits d’entretien néfastes, le simple fait de se déplacer en voiture, etc… les sources de cette pollution sont légion. Ces pollutions, notamment sur les cultures et les élevages conduisent à la production d’aliments « impurs ».

Ils assimilent les toxiques et nous les transmettent lorsque nous les ingérons.. La conséquence principale est une hausse du taux de déchets dans nos tissus, qui, petit à petit, vont nous rendre malades.

L’importance des produits bio
Voila une occasion de reparler encore de l’importance des modes de culture biologiques. Car outre les pollutions précédemment listées, il existe d’autres sources polluantes, cette fois totalement volontaires. Les traitements répétés aux insecticides, herbicides ou autres fongicides sur les cultures augmentent énormément leurs teneurs en toxiques. Fruits et légumes mais aussi production animale car dans les élevages,les animaux sont souvent surmédicamentés. Les poulets, moutons et autres animaux élevés en batteries sont gavés d’antibiotiques pour accélérer leur adaptation à leur conditions de vie, totalement anti-naturelles.

Sachez que les oeufs, le lait, ou encore certains produits laitiers contiennent des traces de ces toxiques…La surconsommation médicamenteuse et les vertus que l’on prête aux médicaments sont une autre source d’intoxication. Le but de ce présent article n’est pas d’affoler le lecteur mais bien de vous faire prendre conscience que chaque jour, nous consommons des toxiques en grande quantité. En lisant nos articles et en consultant les produits détoxifiants que nous vous recommandons, vous ne pourrez plus ignorer ce constat. L’alimentation, et la digestion des aliments qui suit, n’est pas la seule cause d’intoxication. En effet, les voies digestives ne sont pas les seules voies d’entrée de substances toxiques dans le corps… Il faut aussi penser à la peau. Attention donc à vos cosmétiques, crèmes, teintures pour cheveux et autres poudres, qui peuvent, selon les marques, contenir des substances nocives.

Nous ne développerons pas dans cet article les intoxications par voie respiratoire qui, elles aussi, sont nombreuses (usines, gaz d’échappement…). Nous espérons que cet éclairage vous aura permis de mieux comprendre la différence entre intoxination et intoxication.

Pour en savoir plus sur l’intoxination et l’intoxication, nous vous recommandons les lectures suivantes :

Crédit photo : pfala


Anne Sophie Bellante

Anne Sophie Bellante

Un esprit sain dans un corps sain, ça vous dit quelque-chose ? J'essaie d'appliquer ce principe du mieux possible tous les jours avec mes programmes détox.

6 thoughts to “La vérité sur l’intoxination et l’intoxication”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.