Comment notre organisme se purifie t-il ?

Notre organisme possède une « volonté » de protéger son intégrité et de se préserver. Ainsi, l’organisme a mis en place des mécanismes pour sauvegarder sa pureté. Le corps manifeste une opposition permanente à la pénétration de tout corps étranger ou nuisible, et expulse ceux qui ont réussi à y pénétrer.

La purification de l’organisme lors de la digestion
Lors des processus digestifs se tient un véritable combat entre notre organisme et les aliments. Cette réaction de l’organisme, la digestion, vise à neutraliser certains éléments extérieurs, tout en en sélectionnant d’autres pour les utiliser. Les protéines contenues dans les aliments sont des énergies trop puissantes pour notre organisme. Voila pourquoi, au cours des digestions, les protéines sont divisées en acides aminés avant d’être absorbées. Mais certains éléments extérieurs ne sont pas assimilés et seront rejetés, sous différentes formes : vomissements, éternuements ou quintes de toux.

meditationSachez que votre organisme ne reste pas passif face à un corps étranger. Idem lorsque vous êtes dans un état de maladie, le corps réagit en cherchant à neutraliser et éliminer hors du corps les toxiques. La purification du milieu intérieur a lieu par les émonctoires dont nous avons déjà parlé. Lisez à ce sujet notre article sur les émonctoires et leur rôle dans le processus de détoxification. Notre corps cherche à se purifier et élimine les toxinques, comme nous venons de le dire. Cette expulsion peut se faire de plusieurs sortes :

  • hypersécrétion biliaire et salivaire,
  • vomissements,
  • diarrhées
  • urines épaisses, acides, brûlantes,
  • sueurs profuses, suintements,
  • apparition de boutons, d’eczémas
  • rejet de déchets colloïdaux par les bronches, les sinus, le nez.

Des voies secondaires peuvent aussi être utilisées pour rejeter des déchets. C’est le  cas notamment des glandes salivaires ou encore des glandes lacrymales. Ces efforts de purification sont des crises de nettoyage grâce auxquelles le corps se libère des toxines qui saturent son milieu intérieur. il ne faut pas associer ces phases de détoxification à des maladies. Pour être tout à fait précis, les maladies sont le résultat des tentatives de nettoyage opérées par le corps. Pour s’en convaincre, regardez les réactions différentes que peuvent adopter des personnes face à une même source de toxiques. Lors d’excès alimentaires, par exemple, les réaction d’élimination des toxiques accumulés peuvent être très variées :

  • élimination par les voies respiratoires (bronchite),
  • élimination par la peau (eczéma)
  • diarrhées, etc

Ces symptômes peuvent se retrouver lors des nettoyages provoqués en médecine naturelle. En effet, certaines crises prennent des formes tout à fait semblables aux maladies cataloguées : élimination par la peau similaire à des eczémas… etc. Ces symptômes de maladies ne signifient pas une détérioration de l’état général, mais bien un retour vers l’état de santé.

Crédit photo : myyogaonline

Lire la suite

Aliments détoxifiants, lesquels choisir ?

Les toxines proviennent de l’alimentation notamment lorsqu’elle est trop riche en graisses saturées. L’excès de produits raffinés et de sucre augmentent notre taux de mauvaises toxines. Effectuer régulièrement des cures de drainage permet une action bénéfique sur la santé et la vitalité. C’est la base de la détoxification.

Certaines plantes ont des vertus drainantes et détoxifiantes.

Voici une liste des aliments détoxifiants.

Légumes qui drainent en profondeur les surplus d’eau chargés de toxines et les éliminent en douceur.

Le céleri
Les propriétés alimentaires du céleri sont bien connues, mais il existe aussi des vertus médicinales : les feuilles et les racines sont dépuratives, diurétiques, carminatives, stomachiques, toniques, et fortement stimulantes. La plante est également censée être aphrodisiaque.

Un aspect rarement évoqué est sa propriété photo-sensibilisante en particulier pour les radiations UV. Il est ainsi très dangereux de s’exposer au soleil après avoir mangé du céleri. Le risque est de graves brulures. La dangerosité est fonction à la dose consommée et de l’indice UV du moment. Le céleri contient en effet du psoralène qui est utilisé pour des traitements dermatologiques comme la Puvathérapie.

le fenouil

Le fenouil est une plante très utilisée. C’est une des quatre semences chaudes des anciens, répertoriée ainsi à cause de son importante action carminative et eupeptique. On l’utilise donc dans l’aérophagie, ballonnement, digestion difficile, nausée, maux d’estomac. etc. L’infusion au fenouil (pour la mère qui allaite) est réputée aider les nouveau-nés ayant des maux de ventre.

Les fruits amers servent comme expectorants dans des tisanes ou des sirops antitussifs, ou comme décontractants ou carminatifs dans différents médicaments. Son huile a également la réputation d’être galactogène. À haute dose, le fenouil entraîne convulsions et abattement.

La reine-des-prés
Propriétés: anti-inflammatoire, diurétique, sudorifique, astringente, tonique, antispasmodique, cicatrisante, antalgique, elle possède aussi des propriétés digestives

* Les feuilles et les fleurs sont diurétiques, fébrifuges,antispasmodiques et antirhumatismales.
* Les racines et les feuilles sont astringentes, vulnéraires et détersives.

Cette plante qui fait partie de la pharmacopée française y est autorisée en vente libre.

Les plantes aux effets minceur qui freinent l’assimilation des sucres et leur transformation en graisses tout en favorisant la combustion et le déstockage des graisses superflues :

Le thé vert
Les propriétés du thé vert sont multiples : riche en tanins, ce sont ces polyphénols antioxydants qui donnent au thé son arôme et son goût amer particulier. Le thé vert contient également de la vitamine C. Mais ce qui rend le thé vert remarquable, c’est qu’il contient de l’épigallocatéchine EPGC ou encore épigallocatéchine-3-gallate (EGCG). L’EPGC est la substance qui lui confère des propriétés remarquables, propriétés bien plus puissantes que celles d’un simple antioxydant. Pourquoi le thé vert et pas les autres thés? Parce que le thé vert (vert car non fermenté) contient 10 fois plus d’EPGC que le thé noir et 2,5 fois plus que le thé Oolong.

Quant au taux de caféine (théine), il est semblable à celui du thé noir soit 20-90 mg par tasse mais ses effets excitants sont atténués par la présence des tanins.

Les thés verts contiennent de la théanine, un acide aminé, reconnu comme un des composés responsables du goût umami et de la réduction de leur amertume. L’activité de la théanine sur le cerveau a montré une réduction du stress mental et physique, un effet relaxant et augmente la production du rythme alpha dans le cerveau.

Le chiendent
Plante médicinale par son rhizome, qui a des propriétés émollientes et diurétiques ; employé en décoction.

Bon à ajouter : le chiendent peut être très bon pour les animaux en pâturage quand il est jeune à sa 2e coupe car il est très riche en protéines. Plus il vieillit, moins il est bon et est considéré comme mauvaise herbe.

Une cure de drainage minceur doit être associée à une alimentation légère, saine et équilibrée et à la pratique régulière d’un exercice physique. Buvez au moins 1 à 1,5 l d’eau par jour entre les repas pour faciliter l’élimination des toxines.

Autres aliments détoxifiants

Le curcuma
Plante indienne de la famille des zingibéracées (gingembre), présente un rhizome (racine) particulièrement riche en curcuminoïdes : la curcumine, un composé phénolique. Celle-ci, active les sécrétions hépato-biliaires, aide le foie à mieux digérer les graisses et ainsi prévenir leur accumulation. Elle a aussi une activité antioxydante qui protège naturellement les cellules de l’organisme du vieillissement. Dans son livre Anticancer, le Dr David Servan-Schreiber, fait grand cas du curcuma pour ses fonctions antioxydantes et anti-inflammatoires.

Le café vert
Le café vert est le fruit cueilli avant la maturité. Traditionnellement reconnu pour son action stimulante physique et intellectuelle, le café vert est très riche en caféine. On prête au café vert de nombreuses vertus comme une augmentation des dépenses énergétiques, c’est à dire une aide dans le processus de perte de poids. Le café vert, non torréfié, est très riche en Glutathione-S-Transférase ou GST (enzyme qui se charge d’activer le système de détoxification de l’organisme). Le café vert est le seul à en contenir et est utilisé comme un excellent tonifiant.

Le charbon végétal
Le Charbon végétal activé reste dans le tube digestif où il est parfaitement toléré, il a la capacité d’absorber c’est à dire de fixer sur sa surface diverses subtances telles que les bactéries, les toxines et les gaz.

Le Charbon végétal est traditionnellement utilisé pour traiter les troubles fonctionnels du système digestif, les douleurs abdominales, la diarrhée, les ballonnements, les éructations (renvois d’air) et les gaz intestinaux désagréables.

Le maïs
Les styles de l’inflorescence femelle, filaments très allongés portant les stigmates, appelés « cheveux de maïs » ou « barbes de maïs », sont inscrits dans la pharmacopée traditionnelle, notamment en France[, pour leur propriétés cholagogues, diurétiques et antilithiasiques. On les emploie sous forme de décoction ou d’extrait liquide. Leur teneur en vitamine K leur donne aussi des vertus antihémorragiques. Ils contiennent en outre de la mannite, des matières grasses et des sels minéraux. Les radicelles de graines germées sont utilisées en gemmothérapie Le maïs, de par son action de drainage en profondeur peut ainsi être utilisé pour faciliter la perte de poids, en complément de mesures diététiques.

L’Artichaut
C’est la plante protectrice du foie, dépurative et digestive. On utilise l’artichaut pour favoriser les fonctions d’élimination et la digestion.

Le Radis noir
C’est draineur hépato-biliaire, détoxifiant et stimulant. Se consomme cru, pelé et coupé en lamelles ou râpé.

Lire la suite