Skip to main content

Tout savoir sur la Chrononutrition

Vous avez forcément déjà entendu parler de la chrononutrition. Dans les magazines santé ou par une copine, cette méthode est de plus en plus tendance. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir pour vous lancer !

Définition de la chrononutrition : Il s’agit d’un mode d’alimentation adapté à l’horloge biologique des individus. Ce système est issu des travaux du nutritionniste Alain Delabos. La chrono-nutrition n’est pas un régime (aucun aliment n’est interdit, excepté le lait de vache sous forme liquide), mais plutot un ensemble de comportements qui poursuit 3 objectifs :

  • faire baisser son taux de cholestérol
  • prévenir les maladies cardio-vasculaires
  • équilibrer son poids

La chrononutrition est ainsi adaptée aux personnes en surpoids, mais aussi aux personnes trop maigres, car la « chrono » est un rééquilibrage. Rééquilibrage alimentaire, mais aussi par conséquent mental, physique…

A quoi ressemble une journée type en chrononutrition ?

Matin : des aliments très riches (fromage, pain, beurre)
Le corps a besoin de « gras ». Alors, autant lui apporter le matin. Fromage, pain, beurre et oeuf doivent constituer la base de votre petit déjeuner, avec un peu de charcuterie (pas tous les jours). En fait, c’est un petit déjeuner d’inspiration anglaise qu’il faut prendre, pour éviter le coup de pompe du matin. Le but est ici de fuir les sucres rapides, comme ceux des céréales, qui n’apportent qu’une énergie limitée.

Midi : des protéines animales et des féculents (pâtes, viande)
Plus de protéines, mais moins de lipides : misez sur un plat unique pour le midi. Ni entrée, ni fromage, ni dessert ! Au restaurant, vous allez aimer les ardoises avec les plats du jour ! Ce plat « solide » et unique va vous apporter la force nécessaire pour l’après midi, mais vous soulager des lourdeurs souvent observées lors de la digestion.

Goûter : des oléagineux et du sucre naturel (fruits frais, fruits secs, miel, chocolat)
Du sucre avec du chocolat, des noix ou des fruits ! Le goûter doit vous couper la faim, pour éviter de trop manger le soir. 2 verres de jus de fruit peuvent suffire pour ce gouter, toujurs dans l’optique de ne pas être affamé à 19h. Le repas, d’ailleurs, est facultatif.

Soir : des protéines légères à digérer (poisson, légumes)
Ce quatrième et dernier temps de la journée pour manger n’est pas obligatoire. Les poissons et légumes verts sont très recommandés pour éviter les plats que vous allez « stocker »… Vous l’aurez compris, manger peu est recommandé à ce moment de la journée.

La chrononutrition est une méthode, qui s’appuie sur le principe de manger le bon aliment au bon moment, et de manger ce qui correspond à son morphotype. Il ne s’agit donc en aucun cas d’un régime en lui même, mais de principes qui servent de base pour des régimes comme le starter ou le chronorégime.

Pour trouver des avis sur la chrononutrition, échanger avec des personnes qui ont déjà appliqué cette méthode, n’hésitez pas à poser vos questions, ou à consulter certains forum spécialisés.


Grégory Scalpa

Passionné par les techniques de bien-être et les astuces pour vivre mieux, je me suis pris de passion pour la détoxification et son application au quotidien. J'ai lancé detoxification.fr en 2008 pour partager mes trouvailles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.