Skip to main content

Pression artérielle et danger du sel

Les experts nous recommandent de réduire notre consommation de sel. Votre médecin, vos proches, ou des spots à caractère informatifs vous ont sans doutes déjà informés de ce besoin de réduire les apports de sel dans notre organisme. Mais pourquoi le sel, qui possède pourtant des atouts pour notre organisme, est si visé, et quels sont ses effets négatifs ?

Une étude sur le lien entre le sel alimentaire et la pression artérielle retient l’intérêt des scientifiques depuis plus de 20 ans. Des experts ont observé nos comportements alimentaires pour comprendre ce que nous consommons, et comment nous le consommons. Le propos ne sera pas ici de critiquer la façon actuelle dont nous mangeons (vite, debout, surgelé, etc…) mais de s’interroger sur les apports que cette modification de notre consommation ont eu…

Nos besoins en sel

Le sel, dans notre alimentation moderne, est souvent associé au plaisir, à la convivialité… Mais est surtout présent sur les tables pour souligner un goût. Oui, le sel peut aider à sublimer un plat, et à le relever comme il faut, mais souvent, son mauvais dosage produit le contraire. Au delà du goût, nous avons aussi un besoin physiologique de sel. Ses principaux éléments composants, à savoir le chlore et le sodium, sont des éléments indispensables à l’organisme humain. Le sel permet ainsi de répartir l’eau dans le corps, et il régularise la pression et le volume sanguin. Le sel a aussi un rôle dans la digestion, car le chlore permet de déclencher la production de salive et des sucs gastriques pour digérer.

Quelle quantité de sel par jour ?

Le corps a besoin du sel, comme nous venons de le voir. Ce besoin quotidien est estimé à environ 2 grammes par personne et par jour. Au delà, on est en surconsommation, avec toutes les conséquences néfastes que l’on connait, mais qu’il est toujours bon de préciser :
– hypertension artérielle,
– problèmes cardiaques,
– rétention d’eau…
– perte du goût…

L’Organisation Mondiale de la Santé recommande de ne pas consommer plus de 6 grammes de sel par jour. Il faut employer le sel à une dose raisonnable, le sel donne du goût et du plaisir, sachez en profiter à bon escient, et ne pas en abuser. Dans la mesure où nous n’avons pas besoin d’apports élevés en sel, retirez le progressivement de votre alimentation. Cela passe par la consommation de plats sans sel à rajouter lorsque vous êtes à table, mais aussi l’élimination progressive des plats préparés et des gâteaux apéritifs qui comportent du sel en excès. Nous avons trop de sel dans notre nourriture, et on impute fréquemment au sel quelques 25.000 morts par an en France. Le sel, outre son accoutumance et son pouvoir assoiffant, a un rôle sur la tension… mais son business rapporte beaucoup à l’industrie agroalimentaire.

Photo : kevindooley


Grégory Scalpa

Passionné par les techniques de bien-être et les astuces pour vivre mieux, je me suis pris de passion pour la détoxification et son application au quotidien. J'ai lancé detoxification.fr en 2008 pour partager mes trouvailles.

One thought to “Pression artérielle et danger du sel”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.